Accueil
Militaria & Red Dot
Warsoft
Vidéos
FAQ
Uniformes
Reconstitutions
Maquettes
Mes Répliques
Mes partenaires
Me Contacter
 




Visites depuis le 23/09/2014 :
compteur gratuit

L'Instant Neo035 - MG42 SHOEI

La réplique par Shoei, un aperçu objectif

La plupart des airsofteurs WW2 connaissent de réputation cette réplique d’airsoft légendaire. Pourquoi ? Par son prix principalement, mais aussi par sa qualité de conception. En effet, cette réplique est mieux finie que l’originale ! Pourquoi ? Car les MG42 fabriquées par Grossfuss, Mauser-Werke, Gustloff-Werke et Steyr-Daimler-Puch étaient produites à la chaîne. Alors que l’entreprise japonaise SHOEI n’est constituée que de 3 employés, et chaque lot est façonné à la main ! (Avec quelques machines, certes, mais cela reste très rustique par rapport au travail à effectuer)

Pour ainsi dire, il faut entre 3 et 4 mois à SHOEI pour concevoir un lot de 150 répliques.

Il existe trois versions de la réplique de la MG42 airsoft développée par Shoei : la Air Blow Back (ABB) version 1 (qui a une cadence assez faible) ; la ABB version 2, avec une cadence plus soutenue ; et une Electric Blow Back, avec une cadence dépendant de la batterie.
L’avantage entre ces différentes versions, c’est que vous pouvez acheter une version, et acheter le kit permettant de passer d’une version à l’autre. Cependant, il ne sera pas utile, ni même intelligent, de repasser en ABB version 1.

Un avantage et un défaut de chaque version :

L’avantage majeur de la version ABB est le recul provoqué par le mouvement de culasse. L’air comprimé (contenu dans une bonbonne de paintball qu’il faut transporte à côté de la réplique, tel le système Polarstar) permet de simuler le recul de la culasse (assez lourde) juste avant la propulsion de la bille. Les puristes me diront (à juste titre) que normalement, le recul a lieu APRES la propulsion du projectile ! Mais on va dire que c’est comme à Hollywood : c’est une faute de réalisme, mais c’est nécessaire pour que l’aspect « gadget » soit sympathique ! Et une fois que vous tirez en rafale, personne ne remarquera que la culasse est légèrement décalée par rapport à l’expulsion du projectile ; Si vous êtes perfectionnistes à ce point, il faut arrêter l’airsoft !

Son inconvénient majeur réside dans la bonbonne d’air qu’il faut acheter, avec le limitateur et le flexible, et se trimballer l’ensemble sur le terrain. Après, c’est sûr que son remplissage sera gratuit (dans la plupart des cas), donc vous n’aurez plus de frais après l’achat du matériel, à part les billes. Mais pour rester un minimum mobile, la solution de la bonbonne n’est pas une bonne idée. Donc Bonbonne n’est pas bonne. Noté ?

Ensemble des accessoires que vous pourrez acheter pour compléter votre MG42. A noter la bonbonne cachée à côté de l'étui de masque anti-gaz en arrière plan.

L’avantage majeur de la version EBB est qu’elle est « normale », avec des pièces d’AEG standard pour la majeure partie de ses éléments. La batterie se loge dans la crosse (hélas, il y a peu de place), mais vous pourrez être mobiles facilement et son petit effet Blow Back n’est pas qu’un argument commercial ! Cela ne vaut pas la version ABB, certes, mais c’est toujours mieux que rien (comme nous pouvons le retrouver sur la pâle copie proposée par AGM.

L’inconvénient majeur est qu’elle est très fragile. En 5000 billes tirées, j’ai eu 3 casses successives : un engrenage, le crochet au sommet de la tappet plate et un connecteur électrique situé dans la poignée. Pourquoi ? Mauvaise utilisation et mauvais entretien ! (alors que je suis plutôt soigneux avec mon matériel) Les problèmes n’arrivent pas qu’aux autres et il conviendra de respecter scrupuleusement la notice qui est livrée avec (qui est très bien détaillée avec des photos et tout !)
Résultat : 300 fps maximum, mais pour une portée de 50m environ, et une précision redoutable ! Ma version ABB n’était pas au point, je n’ai donc pas pu tester ses performances de manière optimale. Ma version EBB a quelques soucis d’approvisionnement : un coup sur 3 sera tiré à vide. C’est uniquement valable pour ma réplique à priori.

MG42 Shoei EBB avec un drum original (vide) monté.

La vantardise tue-t-elle l’airsoft ?

Je profite de cet aperçu pour saluer ma famille, mes amis et… Non je déconne. De nombreuses personnes me demandent si j’achèterai la MG42 AGM pour venir compléter ma collection. A ces personnes, je leur propose de me l’offrir ! La question n’est pas idiote en soit, mais les airsofteurs se rendent-ils compte que l’argent ne tombe pas du ciel ? La version ABB coûte 1500€, juste pour la réplique. La version électrique coûte 1600€ TTC (mais a moins d’accessoires). Quelqu’un va-t-il penser à mon compte en banque ?

Si j’ai pu débourser une telle somme la première fois, c’était par un heureux concours de circonstance. Héritage suite au décès soudain de mon épouse, dont on n’a d’ailleurs jamais retrouvé le corps, qui a disparu après qu’elle ait voulu me quitter pour partir avec un black bien baraqué (rien de raciste dans mes propos. Seulement de la jalousie). La grosse somme d’argent que j’ai donc récupéré après avoir revendu ses actions, ses voitures et ses bijoux m’a certes, aidé à la remplacer à coup de MG42, mais cela n’a pas remplacé la compagnie que j’avais à côté de moi au quotidien, qui me disait que ma passion était inutile, prenait de la place et de l’argent, et que je n’étais qu’un djihadiste nazi refoulé.

La MG42 Shoei ABB est la seule à pouvoir accueillir un kit bois. La batterie se mettant par l'arrière de la crosse, il n'est pas possible d'avoir de bois sur la version électrique.
Malgré tout, elle ne remplacera jamais ma défunte compagne (bien qu'elle me coûte moins cher, et qu'elle m'apporte tout autant d'affection qu'elle)

Paix à son âme, paix à mon arme. Enfin, ma réplique. Mais en quoi le prix d’une réplique est-il synonyme de qualité ? En quoi le fait que ce soit de l’entrée de gamme conduit-il à penser que c’est de la merde ? Tant de questions existentielles qui seront traitées lors des différents coups de gueule que vous lirez en ces pages…

La MG42 AGM est louable car attendue depuis très longtemps par des passionnés comme moi, mais vous avez le choix entre payer 500 boules pour une MG, qui aura une précision plus que douteuse, avec un interne tout à fait classique, qui fait un bruit d’engrenages, avec un drum qui va péter au bout de 500 billes… Et l’autre alternative réside en la MG de chez Shoei, qui est toujours en constante évolution (Shoei continue à chercher des améliorations et propose des évolutions à des prix privilégiés pour les anciens clients), qui coûte, certes, 3 MG42 AGM (ça fait une MG136 ça ?), mais qui a une précision du tonnerre, une interne particulière (avec des éléments classiques, donc facilement remplaçables en cas de casse) un recul vraiment sympathique, et surtout, un externe à couper le souffle !

Et puis vous pourrez ajouter une bande de cartouches pour faire joli, ce qui est impossible sur la AGM. Le drum de la MG est super moche en plus, et pas réaliste !

La MG42 Shoei EBB peut accueillir une bande EN PLUS de son chargeur de 150 billes. La MG42 ABB V1 et V2 peuvent accueillir une bande OU un chargeur. (donc tir à vide ou tir à billes mais sans bande engagée)

Mais pour la plupart des gens, le fait de posséder la MG42 fait d’eux une élite et ils vont la sortir (on parle de la MG hein) à toutes les occasions possibles, devenant alors, selon eux, des experts en WW2 ! Ou alors ils vont rapporter les conversations à cette réplique. Ils arriveront alors à faire le lien entre un Colt .25 Spring et leur MG42.
N’y aurait-il pas une dose de snobisme en ces propos ? Ainsi, le prix des produits serait un filtre pour déterminer les airsofteurs qui aiment se faire voir, et ceux qui aiment se faire plaisir uniquement ?

MG42 Shoei EBB avec la bande et le chargeur placés. Le bipied, une bande ainsi que 5 fausses cartouches et quelques petits accessoires sont fournis dans le pack.

Mais hélas, cet adage est contredis par les PolarStar, qui coûtent la peau du cul, et qui font la fierté de leurs possesseurs, pour des inconvénients ajoutés à peu d’avantages (mais c’est un autre débat). Preuve en est : la MG42 SHOEI a plus de 10 ans alors que le système PolarStar, qui a deux ans (corrigez moi violemment si je me trompe), est déjà dépassé et les annonces de vente se multiplient parce que plus personne ne s’y intéresse. La mode est passée, tout simplement.

Se vanter de posséder une réplique, c’est la dévaloriser. Rester humble de posséder une réplique de légende, c’est alimenter cette légende.

Pour retrouver les reviews vidéos, suivez cette voiture !

(zut, je me suis trompé de réplique... enfin, de phrase quoi!)

         



Site réalisé par Neo035, tous droits réservés, images, vidéos et textes. Toute reproduction partielle ou complète est interdite. Dernière mise à jour: 13/05/2016